vide

Lâcher prise

 

"Chasse une à une les obsessions qui te tourmentent. Fais taire le désir, l'ambition et l'anxiété.

Sois calme, laisse toi envahir par la tranquilité… sois un avec tout ce qui vit"

Anne DUPUIS

Vivre le Bonheur dans un état présent où on savoure chaque seconde, chaque moment en pleine conscience : quoi de plus facile quand on est heureux !

Quand ce qu'on vit est source de joie. Il en est tout autre quand ce qu'on vit apporte souffrance, douleur, ou tout simplement contraintes ou désagréments. 

En ce qui me concerne, j'ai le réflexe de vite fuir ces moments désagréables pour me réfugier dans un futur meilleur ou alors je tombe dans une nostalgie. Est ce la solution ?

Et toi qu'est ce qui te fait tenir quand ce que tu vis est difficile ?

Voici quelques outils : la méditation, la sophrologie, la relaxation, la détente, le flow, l'état présent, la pleine conscience, le lâcher prise…

Lâcher prise est pour moi un moyen de me débarasser de mes peurs. En tout cas c'est en lâchant prise que je me détache de ce qui pourrait paraître important et qui enlève toute prise à la peur. Si j'arrête de contrôler les évènements, les gens, les situations, alors ma peur n'a plus lieu d'être.

Ce n'est pas comme j'avais prévu ? ce n'est pas grave. Avant, il fallait que tout soit absolument comme j'avais prévu sinon, j'étais déçue, je pouvais même stressée. Accepter que  les choses  ne sont pas comme je les avais prévues c'est prendre la liberté de pouvoir changer, la liberté d'être attentif à ce qui se passe ici et maintenant sans chercher à me projeter dans un futur ou sans aller dans le passé pour me demander ce qui ne va pas, l'erreur que j'ai pu commettre ou que l'autre a fait.

Ce qui est fait est fait, et peu important que ce n'est pas ce que j'avais prévu, l'important c'est que maintenant, je fais avec et ma surprise, est que les choses se passent étonnament bien. Mes craintes et mes appréhensions, toutes mes peurs n'avaient pas lieu d'être car finalement tout se passe bien et mieux que je ne l'avais prévu finalement.

Lâcher prise c'est ne pas perdre de l'énergie à résister. Lâcher prise c'est éviter de souffrir de choses auxquelles je m'attache et qui finalement ne sont pas si importantes que ça. Lâcher prise c'est gagner en confiance : c'est croire quelque soit la situation je trouverai toujours une solution. Lâcher prise c'est accepter que la vie ne me veut que du Bien. Lâcher prise c'est sentir en soi le pouvoir de la liberté. C'est se sentir libre de sortir du conditionnement, de sortir de la peur, de sortir des murs que j'ai construit croyant ainsi me protéger.

voler

Lâcher prise, c'est laisser les poids qui m'empêchent de voler, disparaître. Lâcher prise c'est m'alléger de mes souffrances, de mes contraintes, c'est laisser ce qui vibre en moi s'exprimer. C'est laisser mon coeur parler. C'est laisser mon corps être. C'est me laisser conduire par le courant de la vie qui me mène finalement là où je serai le mieux.

Avoir confiance en la vie ! voici quelques exemples de situations difficiles, où les personnes en ayant lâcher prise ont permis à l'univers, à la vie, de leur prouver qu'on peut obtenir ce qu'on désire à condition de garder confiance, de conserver l'espoir.

http://changer-de-vie.over-blog.net/article-je-dialogue-avec-l-univers-117944795.html

manger autrement

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=MCtPKffO8iI

CITATIONS POUR REUSSIR A LACHER PRISE

 

« Les arbres qui luttent contre la tempête se brisent, alors que les plantes ploient sous le vent survivent aux ouragans »

Jean Rostand

« C’est bien plus beau lorsque c’est inutile »

Epicure

chemin-forestier

« Ne cherche pas le sens du destin, désire que les choses arrivent comme elles arrivent et tu connaîtras le bonheur »

Epietète

« La vie, ça se fabrique avec les moyens du bord »

Hervé Bazin

bateau bulle

« Ah ! qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de vous »

Victor Massé

« Si tu es capable de passer une après-midi sans rien faire, de façon totalement futile, alors tu as appris à vivre ».

Lin Yutang

 

FacebookTwitterGoogle+Google GmailOutlook.comLinkedInViadeoPartager
futurPass_Present

Le moment présent

"Lorsque tu seras en accord avec la vie, tu verras que tu fais toute chose au bon moment. Tout ce que tu as à faire pour t'harmoniser est de prendre du temps pour entrer en silence et trouver le contact direct avec toi même. C'est pourquoi ces moments de paix et de silence sont d'une telle importance vitale pour toi, bien plus important que tu ne crois.

Un instrument de musique, lorsqu'il est désaccordé, crée la disharmonie ; il en est de même pour toi. Un instrument de musique doit rester accordé ; toi aussi, tu ne peux l'être à moins de prendre du temps pour être en silence. Cela ne peut se faire quand tu t'agites dans tous les sens, pas plus qu'un instrument de musique ne peut être accordé pendant qu'on en joue. C'est dans le silence que les notes peuvent être écoutées et réajustées. C'est dans le silence que tu peux entendre la petite voix tranquille, que tu peux entendre ce qu'il faut faire."

Extrait de La petite voix de Eileen Caddy

boule bleu

Astuces pour les moments difficiles

Bonjour,

Aujourd'hui, si tu lis cet article c'est qu'il s'adresse à toi précisément parce que tu vas y trouver quelque chose que tu cherches. J'ai eu une pensée pour toi et je partage donc avec toi une astuce qui t'aidera à surmonter tes difficultés. Heureusement, il y en a plein, mais je ne t'en écris ici qu'une. Celle-ci je ne l'ai pas inventée mais je sais qu'elle est pour toi. Profites en bien et surtout n'hésites pas à me laisser un commentaire.

Exercice :

"Voici un exercice que je trouve particulièrement utile lorsque je ressens le besoin d'activer l'intention. Il se peut que cela fonctionne également pour vous…

…C'est l'un de mes plus vieux souvenirs. Ma mère, mes deux frères et moi prenons le tramway qui doit nous conduire du quartier Est de Détroit jusqu'à Water-works Park. J'ai deux ou trois ans. Je lève les yeux et aperçois les poignées qui pendent du plafond. Les adultes peuvent s'y tenir, mais de mon côté, je ne peux qu'imaginer l'effet que cela fait d'être assez grand pour saisir ces poignées au-dessus de ma tête. En fait, je joue à faire semblant que je suis assez léger pour flotter jusqu'aux poignées de maintien. Puis, j'imagine que je suis en sûreté et que le tramway me conduit jusqu'à ma destination, à la vitesse de son choix, s'arrêtant pour prendre d'autres passagers qui se joignent en cours de route à notre extraordinaire aventure en tram."

et c'est là que ça commence à devenir intéressant pour toi.

"Dans ma vie adulte, j'utilise l'image des poignées de maintien pour me rappeler l'importance de revenir à l'intention. J'imagine une poignée à un peu plus d'un mètre au-dessus de ma tête, assez haute pour que je ne puisse l'atteindre, même en sautant. La poignée est fixée au plafond du tramway, mais cette fois, le tramway symbolise le pouvoir mouvant de l'intention. Peut être l'ai-je lâchée ou peut-être se trouve-t-elle temporairement hors de ma portée. Néanmoins, dans les moments de stress, d'anxiété, d'inquiétude ou de malaise physique, je ferme les yeux et m'imagine, le bras tendu en train de flotter jusqu'à la poignée du tramway. Au moment où je la saisis, je pousse un soupir de soulagement et ressens une extraordinaire sensation de bien être…"

"…Lorsque vos pensées se détournent de l'Esprit pour s'intéresser à l'ego, vous perdez contact avec le pouvoir de l'intention. Votre libre arbitre  peut suivre le mouvement de l'Esprit universel dans son dévoilement ou s'en éloigner et tomber sous la coupe de l'ego. Tandis qu'elle s'éloigne de l'Esprit, la vie apparaît soudain comme une lutte sans merci. Des énergies plus lentes se mettent à circuler en vous, et il se peut que vous vous sentiez désespéré, impuissant et désorienté. Vous pouvez utiliser votre libre arbitre pour rejoindre des énergies supérieurs, plus rapides."

Extrait du livre "Le pouvoir de l'intention" de Dr Wayne W. DYER

Si le paragraphe te paraît complexe, voir mystique, je t'encourage à écouter la vidéo ci-dessous pour avoir plus d'éclairage sur le pouvoir de l'intention.

Dans un prochain article je donnerai mon propre avis sur ce sujet, mais aujourd'hui je pense que le Dr Wayne W. DYER a quelque chose à te dire et je me contenterai pour cette fois d'être son messager.

http://editions-ariane.com/wp-content/uploads/2012/11/CreateursAvGarde_prev.pdf

me souvenir de la connaissance

Exercice de méditation

Bonjour,

Aujourd'hui, je te propose quelques petites astuces pour méditer.

D'abord, assures toi d'être dans un endroit calme où tu ne seras pas dérangé(e). Allongé(e) ou assis(e), tu t'installes confortablement avec une petite couverture si nécessaire pour ne pas avoir froid.

Alors que tu te concentre  sur ta respiration, une main sur le ventre peut aider à te reconnecter avec ton corps, dès que ton esprit commence à vagabonder.  Tu peux également pour te recentrer sur ton corps lever la langue dans la bouche pour qu'elle touche ton palet.

Les yeux fermés, tu prends une grande respiration de manière à remplir tes poumons (en comptant de 1 à 3 au début puis tu augmentes au fur et a mesure) tu bloques et tu expires le plus lentement possible. C'est là que la main sur le ventre va t'aider à te recentrer sur ton expiration. Tu accompagnes juste le mouvement de ton ventre qui se vide. A la fin tu fais un effort (petit effort) pour vider le reste de l'air qui te reste. Tu bloques.

Et tu reprends une grande respiration comme à l'étape précédente et tu refais l'exercice autant de fois que nécessaire.

Au bout d'un moment, les pensées vont revenir. C'est normal, constate juste qu'elles sont là et c'est bien.

Il te suffit juste d'observer et de ne pas les alimenter. Ainsi, tu prends du recul. Le fait de juste  les observer  te permet de revenir à l'exercice de méditation et de reprendre  ta respiration. Ainsi quand tu te recentres sur ton corps, les idées n'ont plus de puissance et c'est toi qui reprends le contrôle.

Ralentis chaque mouvement, recentre toi sur tes sens, les odeurs, les bruits, sur ce qui se passe autour de toi …

Moi, j'aime mettre de l'encens à la lavande. La lavande aide à ralentir les flux de pensées.

La méditation est l'opportunité pour toi de laisser ton corps s'exprimer. Tu peux l'écouter. Qu'est ce qu'il a à te dire aujourd'hui ?

Comment est il ? Tendu ? Courbaturé ? Comment va ton dos ? En as-tu pris plein le dos aujourd'hui ? Quelle est la partie de ton corps qui a  besoin le plus d'être relâchée ?

Ci dessous un lien pour d'autres astuces

http://www.plusquedesmedicaments.ca/fr/article/index/meditation_techniques

En attendant tes commentaires et tes astuces,

Bises